Agenda

Séminaire
Jeudi, 6 Décembre, 2018 - 13:30

Marketing worshop

Séminaire
Vendredi, 23 Novembre, 2018 - 09:30

Atelier doctoral axe Management public

- Présentation de l’avancée globale de la thèse pour un retour sur la cohérence de la démarche (possible de terminer la présentation sur les points de difficulté),
- Présentation d’une étape de la thèse (littérature, méthodologie, positionnement épistémique, terrains, résultats, etc.) sur lesquels le doctorant attend des retours précis/ a des questions précises.

Evénement
Jeudi, 22 Novembre, 2018 - 14:00

Soutenance de thèse d'Aurélie WALAS: Rôle de la recherche de légitimité dans la communication de la responsabilité sociétale. Cas des caisses d'épargne

Evénement
Vendredi, 16 Novembre, 2018 - 09:30

Soutenance de thèse de Myra SADER: Soutien des collègues et stress au travail : une approche par l’analyse des réseaux sociaux

Madame Myra SADER, doctorante au laboratoire du «Centre d’Etudes et de Recherche en Gestion » CERGAM Toulon

Sous la direction de monsieur Vincent CHAUVET, professeur des universités à l’université de Toulon et monsieur Barthélemy CHOLLET, professeur associé à l’université de Grenoble Ecole de Management, soutiendra publiquement sa thèse en vue de l'obtention du doctorat en « Sciences de gestion », sur le thème suivant :

« Soutien des collègues et stress au travail : une approche par l’analyse des réseaux sociaux »

Le vendredi 16 novembre 2018 à 09h30 à l’université de Toulon, campus de Toulon, bâtiment BAOU, salle BA 412,

devant un jury composé de :

Monsieur Emmanuel Abord de Chatillon, professeur des universités à l’université Grenoble Alpes, IAE de Grenoble, rapporteur,

Madame Fanny Simon-Lee, professeure des universités à l’université de Rouen, IAE de Rouen, rapporteur,

Madame Nathalie Richebé, professeur à SKEMA Business School Sophia antipolis, suffragant,

Monsieur Barthélemy Chollet, professeur associé à l’université de Grenoble Ecole de Management,

Monsieur Vincent Chauvet, professeur des Universités à l’université de Toulon.

Résumé :

La littérature sur le stress au travail considère souvent que les personnes dépourvues de soutien social tendent à avoir un taux de stress plus élevé. Si cette vision est confirmée empiriquement, elle a toutefois une portée limitée : elle ne tient pas toujours compte de l’inégalité d’accès au soutien, inégalité qui affecte la perception de ce soutien. Pourquoi certains salariés ont plus de facilité à accéder au soutien social ? Qu’est-ce qui fait que l’aide est plus disponible et plus variée pour une personne plutôt que pour une autre ? Ces interrogations nous amènent à situer le soutien social perçu, et plus précisément le soutien des collègues perçu, dans un modèle théorique plus large nourri par la théorie des réseaux sociaux. A l’aide d’un modèle explicatif, l’objectif de notre recherche est d’étudier l’impact du positionnement de l’individu dans le réseau social sur le stress au travail perçu. Les hypothèses de recherche ont été testées en utilisant les techniques de régression en moindres carrés partiels pour estimer les équations structurelles. A partir de données de type « réseau complet » collectées auprès d’une entreprise de services de taille moyenne (N=343), nous avons montré que la force des liens favorise l’accès au soutien des collègues et, par conséquent, réduit le stress professionnel. Les résultats indiquent que le soutien des collègues est médiateur total dans cette relation, et que le lien direct entre la force des liens et le stress perçu n’est pas établi. De plus, nous avons confirmé l’ambivalence des bridging ties (liens vers des personnes de départements différents) : ils influencent négativement la perception du soutien social (qui réduit le stress), mais ont aussi un effet négatif direct sur le stress au travail. En soulignant le rôle des relations informelles comme antécédent au soutien social, nous avons contribué à fournir un outil analytique susceptible d’être mis en œuvre dans la sphère managériale.

 

Abstract :

Co-worker social support and workplace stress: A social network approach

The literature on workplace stress often considers that people who lack social support tend to have higher levels of perceived stress. This is empirically confirmed, but it is not always taken into account and offers limited scope. Indeed, why do some employees have more access to social support? What renders support more available and more varied from one person to the other? These questions allow us to situate perceived social support, and more accurately the perceived support of colleagues, in a larger theoretical model, enhanced by social network theory. Through an explanatory model, the objective of this research is to explore the role of the positioning of the individual in the social network on perceived workplace stress. Based on a “complete network” data in a medium-sized IT services company, we used partial least squares to test our hypothesis (N = 343). The strength of ties affects stress through social support, such that people with stronger ties perceive more support and ultimately exhibit less stress. However, the direct link between strength and stress is not established. Bridging ties (supportive ties to other departments) negatively influence social support (a situation which increases stress) but also have a direct negative effect on stress. By stressing the role of social relationships as an antecedent of social support and stress, our results offer new potential managerial actions within organizations.

Séminaire
Jeudi, 25 Octobre, 2018 - 13:30

Marketing worshop

Séminaire
Mardi, 25 Septembre, 2018 - 13:30

Marketing worshop

Evénement
Samedi, 22 Septembre, 2018 - 08:30

Séminaires axe E2I sept-déc 2018

Les séminaires de E2I reprennent du service en cette rentrée. Toujours autour des méthodologies, toujours avec des intervenants externes et internes. Voici les deux prochains séminaires du 12 octobre et du 7 décembre. La mission des séminaires : "Proposer un portefeuille de méthodes scientifiques pour les rendre accessibles et utiles à tous les chercheurs" 

Lien vers le programme

Evénement
Jeudi, 20 Septembre, 2018 - 10:00

Soutenance de thèse Diana Kwok

Subordinate—leader trust in mergers and acquisitions in multicultural emerging economies

Abstract: This dissertation illuminates trust in new subordinate—leader relationships arising from mergers and acquisitions (M&As) in multicultural emerging economies. A large body of researchers has probed the notorious M&A failure rate of over 50%. Complexity and uncertainty characterize post-acquisition integration including for the personnel. Trust is under-researched as a key success factor. Building on research into the cultural perspective of M&As, three related essays address a knowledge gap in trust and cultural dynamics when integrating firms with multicultural personnel. Essay 1 develops a theoretical framework of multicultural acquired-firm subordinate trust in foreign acquirer leaders, based on ethnic or religious similarity. The M&A concept of multiculturalism is combined with self-categorization and similarity-attraction theories to explicate how subordinates alleviate integration uncertainty to develop trust. Essay 2 tests religious (dis)similarity—trust hypotheses from this framework, moderated by three acquisition-specific factors. Policy-capturing data from 411 multifaith Malaysian personnel demonstrates the nuanced role of religion as a catalyst (constraint) of trust in cross-border M&As. Essay 3 examines the cultural and trust dynamics in two case studies, comparing a domestic Malaysian acquisition and a South African—Malaysian acquisition. Abductive analysis of 35 interviews of acquirer and acquired-firm personnel reveals that managerial boundary spanning facilitated subordinate— leader trust development. Paradoxically, integrating the domestic rather than cross-border acquisition was more complex when within-country religious diversity and linguistic diversity are considered. The thesis shows that navigating cultural differences is crucial for subordinate—leader trust and human or sociocultural integration. It contributes to the literatures on the complexity of multifaith and multilingual societies in cross-border M&As and international business.

Groupe de travail
Mercredi, 19 Septembre, 2018 - 22:00

Un livre blanc sur les recherches en management de la relation client... by Center for Customer Management (C*CM) dont Sylvie Llosa est membre !

Sylvie Llosa participe aux travaux du C*CM qui publie un livre blanc (Voici le lien https://fr.calameo.com/read/00568982844f31de046da)

Le management des clients est devenu en quelques années une priorité stratégique pour de nombreuses entreprises. Acquisition de clients, intelligence client, amélioration de l’expérience client, programmes relationnels, management de communautés de clients, dématérialisation de la relation : les questions, enjeux et pratiques ne cessent d’évoluer.
Après discussion avec divers chefs d’entreprises, nous avons constaté que peu d’entre eux suivent la littérature académique sur les problématiques client. Plusieurs raisons expliquent cet état de fait :

- La lecture d’un article de recherche demande trop de temps et d’efforts. Plusieurs heures de lecture sont nécessaires pour comprendre l’article en profondeur ;

- Le vocabulaire est complexe et la forme peu attrayante ;

- Il faut en lire beaucoup pour en trouver un avec de « vraies » implications managériales ; - L’accès aux articles n’est pas aisé.

Et pourtant, nos partenaires reconnaissent que beaucoup d’outils et de grilles d’analyses qu’ils utilisent proviennent de la recherche !

Riches de ce constat, nous avons décidé de leur faciliter la vie en éditant chaque année un livre blanc qui regroupe une vingtaine d’articles de recherche, liés à la stratégie client, susceptibles de les intéresser. Le C*CM a donc mobilisé au cours des derniers mois les nombreuses recherches publiées en Europe et aux États-Unis en 2017, pour aboutir à 20 idées fortes issues de la recherche à partager avec les managers concernés par le client.

Ces articles ont été choisis par les membres du C*CM dans des revues classées par le CNRS. Les enseignants-chercheurs ont synthétisé, contextualisé et illustré les articles sélectionnés, au travers de plusieurs rubriques qui rythment les fiches de présentation : la problématique client, ce que dit la recherche sur ce thème, le « So what » qui explique comment l’on peut en tirer parti dans les pratiques d’entreprises, et le « Regard des partenaires » dans lequel nos entreprises partenaires nous livrent les réflexions que leur ont inspirées les articles. Nous n’avons pas la prétention d’avoir choisi les « meilleurs » articles mais ceux qui sont susceptibles d’intéresser le plus les professionnels, ceux qui débouchent sur des réponses concrètes, des recommandations pratiques. Les enseignants-chercheurs du C*CM sont tous issus d’horizons différents, certains plus sensibles au digital, d’autres aux services, d’autres encore aux programmes de fidélité ou à l’expérience client... Cette diversité colore le livre d’approches complémentaires. 

Appel à candidature
Mercredi, 19 Septembre, 2018 - 17:00

Appel à projets Ulysses France Irlande

Lancement de l’appel à projets Ulysses pour l’année 2019

L’appel du PHC Ulysses pour l’année 2019 est ouvert ! Chercheurs, vous avez jusqu’au 19 septembre 2018 pour déposer un projet franco-irlandais de coopération scientifique.
"Ulysses" est le partenariat Hubert Curien (PHC) franco-irlandais de coopération scientifique, mis en œuvre en Irlande par l’Irish Research Council et en France par les Ministères des Affaires Etrangères et du Développement International et de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, via l’Ambassade de France et l’opérateur Campus France, en partenariat avec EIRGRID (Irlande), RTE (France) INSERM (France) et le Health Research Board (Irlande), l’agence ADEME (France)et le SEAI (Irlande).

https://ie.ambafrance.org/PHC-Ulysses-appel-a-projets-2019

 

Pages