Vers une théorisation de l'attractivité territoriale durable.

auteurs

  • Soldo Edina

mots-clés

  • Democratic Public Management - Sustainable territorial attractiveness - Cultural territorial project - Strategic evaluation
  • Management Public Démocratique - Attractivité territoriale durable - Projet culturel de territoire - Evaluation stratégique

type de document

HDR

résumé

Le manuscrit d’HDR soutenu par Edina Soldo le 13 octobre 2018 est le fruit de l’analyse rétrospective et thématique de ses travaux de recherche en management public menés ces quinze dernières années. Structuré en 2 chapitres, il en propose une lecture dans une perspective nouvelle, en dégageant l’originalité et les principaux apports de ces recherches. Le premier chapitre est l’occasion de développer sa conception du management public ancrée en sciences de gestion mais également instruite par le recours à des disciplines connexes (comme le droit, l’économie ou les sciences politiques notamment). Ces recherches s’inscrivent dans une critique du paradigme dominant du New Public Management (NPM). Le caractère universaliste des solutions qu’il promeut le rend en effet inopérant dans un contexte de contingence historique, institutionnelle et culturelle propre à la diversité des sociétés contemporaines. En outre, sa neutralité normative supposée et son apparente intention de déconnecter les cadres interprétatifs gestionnaires de la problématique des valeurs politiques au fondement du management public, constitue sans doute sa principale faiblesse au regard de la crise démocratique actuelle. Ainsi, du fait d’une approche contingente et territorialisée des problématiques relatives à l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et des actions publiques, les recherches présentées mobilisent principalement le courant théorique du management territorial stratégique (MTS), dont les apports conceptuels représentent aujourd’hui un réel renouvellement du management public. Ce faisant, elles se positionnent dans le paradigme émergent de la gestion de la valeur publique et offrent une réflexion intéressante sur la notion de management public démocratique. Le second chapitre revient sur les particularités du projet culturel de territoire, objet central de ces recherches, qui se révèle particulièrement riche et générateur de pratiques managériales innovantes. Il souligne notamment en quoi les impacts d’un projet culturel de territoire sont multidimensionnels, contribuant à renforcer l’attractivité des territoires, au-delà des simples dimensions économique et marketing traditionnellement analysées. Intégrant des critères relatifs aux impacts politiques, sociaux et citoyens de plus long-terme, les recherches menées ont ainsi conduit à formaliser un référentiel d’évaluation de ces impacts en termes d’Attractivité Territoriale Durable (ATD). Pour autant, si les projets culturels se voient aujourd’hui régulièrement mobilisés comme éléments clés du déploiement de stratégies territoriales, deux concepts relatifs à leur mise en œuvre, en conditionnent très largement la réussite : leur ancrage territorial et leur gestion démocratique. Au-delà de ces apports conceptuels, les recherches présentées ont également conduit à la structuration progressive d’un protocole méthodologique original, régulièrement appliqué dans le cadre de démarches évaluatives d’actions publiques territorialisées. Afin d’adapter la pratique évaluative aux contingences des stratégies territoriales, il a été nécessaire de remanier les techniques et outils d’évaluation traditionnellement mobilisés dans le champ du management public. La formalisation d’un protocole inédit d’évaluation stratégique, permettant d’accompagner la gestion démocratique de projets de territoire, constitue ainsi l’un des apports les plus originaux de ces recherches. Adoptant une posture épistémologique pragmatique, ce protocole s’ancre dans une démarche transversale de recherche-action mobilisant un design de recherche en méthodes mixtes.

article PDF

plus d'information