Quelles places pour les villes moyennes dans une économie tertiaire ?

auteurs

  • Philippe Jean
  • Léo Yves
  • Monnoyer Marie-Christine

mots-clés

  • Villes moyennes
  • Services aux entreprises
  • Moteurs économiques
  • Dynamique de l'emploi
  • Dynamique de l'emploi
  • Moteurs économiques
  • Services aux entreprises
  • Villes moyennes

type de document

ART

résumé

Depuis les années 70, la France connaît un changement profond des tendances de localisation des activités économiques dans lequel le secteur des services aux entreprises joue un rôle moteur. Les villes moyennes paraissent souffrir d'un handicap par rapport aux métropoles urbaines. Moins dynamiques, elles s'en différencient principalement par des faiblesses dans leur tissu productif, en ce qui concerne les services aux entreprises, la recherche et les emplois les plus qualifiés. L'analyse statistique des données des recensements de 1982 à 1999 montre cependant que la taille n'intervient pas en tant que telle pour expliquer les écarts de croissance observés : les sources du dynamisme se situeraient plutôt dans le haut niveau de savoir faire des services aux entreprises ; une spécialisation excessive peut nuire à la croissance, de même qu'un nombre trop élevé de retraités. Ces résultats suggèrent quelques pistes aux politiques de développement local des villes moyennes

plus d'information