Les Remèdes Aux Crises Environnementales Et Financières Offerts Par l’Économie Islamique

auteurs

  • Ghlamallah Ezzedine

mots-clés

  • Crise Economique
  • Crise Financière
  • Crise environnementale
  • Crise climatique
  • Finance islamique
  • Economie islamique

type de document

ART

résumé

Cet article aborde la manière dont l’économie islamique peut apporter des remèdes aux crises environnementales et financières. La première partie de l’article traite de la question des crises environnementales et financières (1). Les crises environnementales sont analysées à travers les questions du réchauffement climatique, de la déforestation et de la pollution maritime, ainsi que de la perte de biodiversité (1.1). Les crises financières sont étudiées à travers l’endettement, en tant que cause et conséquence des dépressions, dans un contexte alimentant la spéculation où, les marchés financiers malades sont perfusés à la liquidité (1.2). Cette première partie présente un constat permettant d’établir un diagnostic. La seconde partie fait office de prescription et se consacre aux remèdes offerts par l’économie islamique : l’abandon de l’usure et de la spéculation ; l’attachement aux principes de justice, de compassion, de recherche de bien commun, ainsi que de responsabilité ; mais également le devoir de partage des richesses et de modération (2.1). La mise en oeuvre des principes de l’économie islamique est exposée à travers les apports de la finance islamique à la stabilité financière et les exemples des mécanismes de la zakāh et du waqf qui répondent à l’adoption des valeurs de partage et de durabilité, pour être profitable à l’humanité et à l’environnement (2.2). Ainsi, grâce à un mécanisme de prélèvement comme la zakāh et un instrument de distribution comme le waqf, l’économie islamique offre des remèdes permettant de financer intégralement les objectifs de développement durable (ODD) sans avoir à recourir à plus d’endettement.

plus d'information